Danger – Chenilles processionnaires

Un petit article en prévention car il vaut mieux prévenir que guérir … Oui oui.

Vous avez pu voir sur mon compte instagram, le week-end dernier, que nous avons eu un petit coup de stress à cause de ces bestioles :

Les chenilles processionnaires

BlogBeurk beurk beurk.

Ce sont des chenilles jaunes, noires et blanches qui se trimbalent à la queue leu leu tranquillou bilou … Sauf qu’il ne faut absolument pas s’en approcher car leurs poils sont urticants et allergisants et peuvent être projetés lors de la moindre agression.

Ces poils peuvent provoquer :
– troubles oculaires
– allergies sur le cou, les mains, ou le visage
– nécrose de la langue

Si jamais votre chien tombe sur ces chenilles :
– surtout ne frotter pas la partie où il a touché (ce que j’ai malheureusement fait … Je vous en parlais plus loin dans l’article)
– filer illico presto chez le véto !

Vous n’avez peut-être jamais vu ces chenilles, mais voici une petite carte de France où elles peuvent se trouver :

11082871_10206326883031065_220894712_n

Ces petites bêtes éclosent sur les arbres à épines comme les pins ou les sapins .. Donc méfiez-vous bien de vos balades dans la forêt 😉

Je vais maintenant vous raconter ce qu’il nous est arrivé :

Nous étions dans le Gers, pour un week-end circuit moto (pour changer…) et j’emmène notre petit Sanka faire sa balade du matin.

Un moment je l’ai vu renifler quelque chose dans les feuilles … Mais je trouvais qu’il allait relativement doucement contrairement à d’habitude. Je m’approche, et là je vois quelques chenilles cachées dans les feuilles … Je pousse Sanka de là et regarde sa truffe … on y voit rien du tout.

Je décide de rentrer, il va directement à son panier. A ce moment je me rends compte qu’il se comporte bizarrement. Il se gratte le museau avec ses pattes, se mord les pattes et semble déranger par quelque chose qu’il aurait dans la gueule.

Ayant déjà lu un article à propos de ses petites vermines, je décide d’appeler mon véto, qui me dit d’aller directement chez un vétérinaire qui serait dans le coin car ça peut être très dangereux pour lui.

Heureusement nous étions un samedi, et un véto était ouvert à 5min. Je les appelle et vient en urgence.
Le vétérinaire à pu consulter Sanka, et voir que les yeux et la langue n’avaient pas été touché (OUF!) Il lui a nettoyé le museau et les pattes avec une micro fibre mouillée.

Sanka a pu repartir après avoir eu une petite piqûre de cortisone et 2 cachets pour les 2 jours à suivre et voilà le tour était joué !

La cortisone a mis Sanka dans le pâté pendant une bonne partie de la journée. Mais au moins ça ne lui démangeait plus il pouvait dormir tranquillement. Dans l’après-midi nous avons enfin pu aller faire une balade (bien loin des chenilles) et j’ai tout de suite vu que Sanka allait bien mieux.

11084553_10206326882831060_194167722_n

De retour à la maison, nous avons attendu quelques jours et sommes tout de même aller faire une petite visite de contrôle chez notre véto habituel, qui nous a bien confirmé que Sankinou était bien guérit ^^ !

Aïe Aïe Aïe :

Je vous ai dit un peu plus haut que j’avais malheureusement frotté la truffe de Sanka, ce qui a sûrement empiré le truc car en réalité, cela casse les poils et empire la démangeaison.

Une fois que nous étions revenu du véto, j’ai ressenti une gêne sur les mains. Effectivement j’avais du avoir des poils urticants dessus.
C’est simple, dans un premier temps ça démange puis ça devient rouge et ensuite cela forme comme un œdème dur et douloureux, ça a duré jusqu’au lendemain matin. Donc je n’imagine même pas avoir ça dans les yeux ou dans la bouche … :-(

Soyez pudents 😉